Enseignement de qualité

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un enseignement bien financé, tu mériteras

La qualité de l’enseignement et ses enjeux ont toujours fait partie des priorités de la Fédération des Etudiants Libéraux. Mais actuellement, c’est surtout au cœur des débats politiques que nous pouvons les retrouver… Décret Paysage et décret Inscription en sont les parfaits exemples.

678122848_B971178661Z.1_20131009074228_000_GFS1BO4BK.1-0Et il était temps car il nous est devenu impossible de nier le nivellement par le bas organisé par certaines formations politiques. Il est grand temps de repenser l’enseignement en Fédération Wallonie-Bruxelles tant au niveau de son financement que de sa qualité (tous deux intimement liés).

C’est donc dans cette optique que la Fédération des Etudiants Libéraux propose :

  • D’encourager les actions de mécénat et de philanthropie permettant de faire appel aux anciens étudiants et renforçant l’identification à une école ;

A quand l’ouverture de l’enveloppe fermée ?

  • De revoir le financement de l’enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles en passant d’une enveloppe fermée à une enveloppe ouverte afin de stopper la chute des allocations par étudiant (10% en 20 ans). Une enveloppe ouverte permettrait également aux universités de recevoir un financement public plus proche des réalités de terrains et de rétablir une saine concurrence entre établissements ;

Arrêtons de diaboliser les partenariats public-privé

  • De développer intensivement des partenariats entre secteurs privé et public comme moyen de financement extérieur. Le principe de win-win est alors applicable dans le sens où les secteurs ont des ressources et des compétences différentes mais complémentaires. Ces partenariats s’organiseraient principalement pour la construction d’auditoires, d’infrastructures sportives et culturelles pour les universités et les hautes écoles. Mais aussi au niveau de la recherche, de l’innovation ou encore de la prestation de services éducatifs. Tout cela se réalisant sous forme de contrat entre les universités et les entreprises. Utilisons les moyens là où ils existent !
  • De démocratiser l’enseignement pour tous afin d’en permettre l’accès dans les meilleures conditions. Pour se faire, nous souhaitons une accélération du processus d’attribution et de paiement des allocations d’étude, l’instauration d’un système de « demande unique » regroupant l’ensemble des aides accessibles aux étudiants mais aussi une révision du mécanisme d’attribution des bourses afin de limiter les inégalités ;