Obsolescence programmée

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La durée de vie de tes appareils on indiquera (et ainsi, la garantie adéquate on t’offrira)

Le modèle économique moderne est basé sur le renouvellement des achats. La cause de tout cela ? La saturation des marchés. En effet, aujourd’hui, tout le monde dispose d’un réfrigérateur, d’un lave-linge etc. Ce qui va maintenir ces marchés à flot, ce sont les achats de renouvellement.

Obsolescence programmée : les Etudiants Libéraux disent non !

Voilà pourquoi est apparu, il y a quelques années déjà, le concept d’obsolescence programmée ou, comment réduire la durée de vie d’un produit pour pousser au renouvellement de la consommation.

11981600-4851-11e1-8e99-b355b07a9ed5

Il semblerait que tout soit mis en œuvre par les fabricants pour forcer les consommateurs à acheter toujours plus et plus vite. C’est stratégiquement programmé et bien que très peu de constructeurs et d’industriels le reconnaissent, une tendance se dégage clairement dans ce sens.

C’est ainsi que certains appareils conçus normalement pour durer 10 à 15 ans franchissent péniblement les 9 années de fonctionnement. L’exemple le plus flagrant est sans doute la durée de vie d’un téléviseur passant de 10-15 ans à 5 ans aujourd’hui. 2/3 de fiabilité en moins donc…

Voilà pourquoi, la Fédération des Etudiants Libéraux estime :

  • Qu’il faut interdire aux constructeurs de rendre leurs produits irréparables. Cela favoriserait en plus la création d’emplois de réparateurs spécialisés ;
  • Qu’il est nécessaire d’obliger les fournisseurs à indiquer la durée de vie de leurs produits ainsi qu’à couvrir celle-ci d’une garantie pour les pannes, défaillances techniques etc ;

Trop de consommation tue la consommation.

  • Que l’échange d’un appareil dégradé doit être possible sous certaines conditions. Par exemple, le fabricant pourrait remplacer l’appareil dégradé par un appareil de valeur équivalente et en état de fonctionnement ;
  • Que l’harmonisation des pièces de la part des constructeurs (exemple : des chargeurs de GSM identiques en fonction des marques) permettrait une meilleure intervention au niveau du service après-vente et qu’il est nécessaire que le service après-vente soit impartial et dont l’objectif serait bien de faire réparer et non pas de faire échanger un appareil.

Les déchets convenablement tu gèreras

Tri-Selectif-BruxellesPersonne ne souhaite voir apparaitre une décharge ou une usine de traitement des déchets au coin de sa rue pourtant, la quantité de déchets produits est de plus en plus élevée et il devient urgent d’agir. Les emballages constituent environ ¼ du poids de nos poubelles et 20 à 60% du prix de certains produits courants. N’avons-nous pas tout à y gagner en les réduisant radicalement ? 

Sacs bleus, sacs blancs, sacs jaunes : l’heure est au tri

La Fédération des Etudiants Libéraux n’oublie pas que les déchets sont une source d’énergie et, dans ce contexte, elle suggère :

  • D’obliger les industries de l’agro-alimentaire à utiliser des matériaux recyclables ou recyclés et de l’indiquer sur leur produit ;

Réduisons les emballages.

  • Que les emballages superflus (généralement en plastique) soient supprimés et remplacés par des emballages recyclables (du carton par exemple) et que les sacs plastiques dans les supermarchés soient définitivement abandonnés au profit de sacs en papier ou en tissu réutilisables ;
  • De valoriser la création de centres de recyclage à l’initiative privée où le prix des déchets serait indexé sur le cours des matières premières, mais aussi la participation du privé dans l’organisation des intercommunales pour la gestion des déchets ;
  • Des changements dans le fonctionnement de la gestion des déchets comme par exemple, l’installation de trois types de poubelles devant les habitations (composte – décharge – recyclé) couplée avec le passage de camions adaptés à chaque type de déchets permettant aux gens de trier plus et donc de payer moins ;
  • De maintenir et de développer les campagnes de sensibilisation. Un changement dans le système de tri des déchets nécessiterait de nouvelles approches, de nouvelles idées. Il faut persévérer dans la sensibilisation afin d’amener les gens à comprendre l’importance du tri des déchets.